L’Archéologie et le patrimoine industriels dans le Bas-Languedoc oriental des années Colbert aux années Pompidou

L’Archéologie et le patrimoine industriels dans le Bas-Languedoc oriental des années Colbert aux années Pompidou

25,00 

De la proto-industrie et des manufactures concentrées sous l’Ancien Régime au troisième processus d’industrialisation, le Bas-Languedoc oriental a été marqué par le fait industriel, du temps de Louis XIV aux années 1970 qui virent la désindustrialisation s’accélérer régionalement. Dans une perspective d’histoire globale, l’archéologie industrielle, née il y a un demi-siècle environ, exhume et étudie, de façon interdisciplinaire, les témoignages créés par et pour les processus industriels – autrement dénommés révolutions industrielles – qui ont caractérisé plus particulièrement les XIXe et XXe siècles dont ils ont façonné la société, et les siècles antérieurs où l’industrie ne jouait qu’un rôle secondaire.

La SHMCNG (Société d’histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard) a choisi de réunir, quatre jours durant, des historiens, archéologues, géologues, sociologues, ethnologues, ingénieurs, architectes, conservateurs, responsables d’associations et des collectivités territoriales, afin de réfléchir, discuter sur l’intérêt de rechercher, sauvegarder, conserver, restaurer, valoriser, réutiliser ce patrimoine susceptible de favoriser, à côté des apports de connaissances indéniables, un tourisme culturel de qualité.

410 pages.

Catégorie :

Description

Actes du colloque tenu à Nîmes du 17 au 20 avril 2013 sous la direction de Robert Chamboredon et François Pugnière.

Informations complémentaires

Poids 768 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Archéologie et le patrimoine industriels dans le Bas-Languedoc oriental des années Colbert aux années Pompidou”