UZĖS, le temps des platanes blancs

UZĖS, le temps des platanes blancs

18,00 

Cet ouvrage est consacré pour l’essentiel à Uzès au temps des platanes blancs. Il comprend aussi une biographie de l’auteur-artistearchitecte ainsi qu’un petit texte et un choix d’aquarelles, dessins ou photos du projet d’architecture du musée australien de la guerre que Timothy Williams a conçu et dont il a dirigé la réalisation pendant trois années en France (voir sa biographie). Les dessins de chantier de Tim sont superbes et l’on ne voulait pas priver le lecteur de sa dimension artistique architecturale.

Cet ouvrage, montrez-le à vos amis d’Uzès ou d’ailleurs. Les Uzétiens seront sous le charme, mais y chercheront aussi leur rue ou leur maison et se diront, une fois de plus, qu’Uzès est une ville merveilleuse.

Quant aux autres, ils n’auront qu’une hâte, c’est de parcourir Uzès livre en main.

94 pages

Description

Timothy Williams, de nationalité australienne, est architecte-urbaniste diplômé de l’université de Sydney.

Il exerce à Sydney, mais a vécu et travaillé aussi en France à maintes reprises.  D’abord à Paris, de 1988 à 1994, il collabore avec les architectes Reichen et Robert et Antoine Grumbach ; puis en 2010 et 2011, grâce à une bourse de l’ordre des architectes, il mène une étude approfondie sur Le Grand Paris avec une proposition intitulée, « Le Grand Pari(S)ydney » ; enfin, en 2014, avec son ami Hector Abrahams et Cox Architecture, Tim a gagné le concours architectural pour la création du « Sir John Monash Centre » (SJMC)  sur le site du Mémorial  australien de la Grande Guerre, à Villers-Bretonneux en Picardie. Afin de suivre complètement le projet du premier croquis jusqu’à  l’inauguration de ce nouveau musée en avril 2018, Tim a vécu à Amiens ces trois dernières années.

Il enseigne aussi dans plusieurs universités  australiennes, donne des conférences et publie des articles en anglais et français au niveau international, mais il est aussi artiste. Il s’exprime par le dessin, la photographie et l’aquarelle, mais également par des interventions urbaines. Il a fait de nombreuses expositions en Australie.

Actuellement à Amiens (2018, en cours), Tim a initié et développé un projet d’art communautaire, appelé « Amiens Blues », qui est devenu une activité officielle d’Amiens-Métropole. Cette idée de grande envergure, rassemble le SJMC, la cathédrale d’Amiens, les soldats de la première guerre mondiale et l’ancienne industrie de la waide (ou guède)[1]. Le logo « Amiens Blues » a été adopté par Amiens-Métropole[2].

Tim est connu dans la communauté amiénoise sous le nom de « L’Austramiens ».

[1] Le waide est la plante qui permettait, dans les siècles passés, la fabrication de l’indigo.

[2] « L’Austramiens ». Antoine Caux, JDA (Journal d’Amiens & Métropole), n° 836  du 26 avril 2017.

Informations complémentaires

Poids 104 g
Dimensions 14.85 x 14.85 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “UZĖS, le temps des platanes blancs”