Tancrède, le greffier nîmois et l’avocat des pauvres

Tancrède, le greffier nîmois et l’avocat des pauvres

15,00 

Ouvrage au contexte historique et judiciaire : «Tancrède le greffier nîmois et l’avocat des pauvres » met à l’honneur l’avocaterie des pauvres, institution Nîmoise originale datant du Moyen Âge, imaginée au XVe siècle par l’avocat Louis RAOUL. Ce roman raconte l’histoire du jeune Tancrède, saute-ruisseau d’une étude de greffier à Nîmes, en l’an 1465, lequel à la sortie de sa scolarité à la manécanterie de la cathédrale de Nîmes est pris en charge par l’évêque qui veut le diriger vers la vie ecclésiastique. Au gré de ses rencontres, des réminiscences d’épisodes familiaux ou encore d’histoires de sa ville, il va vivre, notamment, les évènements de la Fête des fous, de la Tour de l’horloge, de l’abbaye de Psalmodie, des Lombards, de la Maison de l’avocat des pauvres, le tout à la recherche d’un parchemin et d’un « as » de Nîmes égarés… Mais ce qui est sûr, c’est que Tancrède fera tout pour ne pas subir la vie spirituelle qu’il n’a pas choisi…

Description

Bernard FILIO, né en 1955 en région parisienne, a longtemps hésité entre une carrière dans la musique classique ou continuer dans le domaine judiciaire. Il a fait partie de différentes formations de choristes. S’est produit dans les plus grandes salles de Paris avant d’embrasser la carrière judiciaire. Nommé greffier, il rejoint la Chancellerie comme rédacteur, dès sa sortie de l’École Nationale des Greffes de Dijon. Après quelques années, il est nommé à la Cour d’Appel de Nîmes. Il est enfin affecté à la première chambre du tribunal de grande instance de Nîmes jusqu’en 2007. À cette date,  il rejoint un cabinet d’instruction où il restera jusqu’à sa retraite en 2015.

Informations complémentaires

Poids 268 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tancrède, le greffier nîmois et l’avocat des pauvres”