Que vive Montaren…

Couverture Que vive Montaren

Que vive Montaren…

25,00 

Ses ciels, sa lumière, la couleur de ses pierres… tel apparaît ce lieu où le temps est marqué par les heures qui s’envolent de l’horloge de son ancienne mairie : MONTAREN, quelques 1500 habitants, petit village du Gard qui repose dans la garrigue entre Cévennes et Camargue.

Ses habitants l’aiment et sont fiers. C’est à travers leurs attitudes et surtout leurs regards que j’ai tenté de les connaître eux et leurs vies.

Les photographies qui figurent dans ce livre ont été réalisées au fur et à mesure de mes rencontres, au gré des disponibilités des uns et des autres, de leur intérêt pour ce projet et leur désir d’y participer.

Merci à ceux d’avoir sélectionné avec moi les portraits d’eux-mêmes qu’ils préféraient voir figurer ici.

Les prises de vue s’échelonnent sur un laps de temps, voire plusieurs années, d’où la nécessité de faire plusieurs de faire plusieurs volumes pour ce travail sans fin…

Catégorie :

Description du produit

Christine PICTET, photographe plasticienne

Après un parcours artistique en Californie (Maitrise d’arts plastiques à San- Francisco, 1977), elle exerce une activité de photographe pour la presse et l’édition qui aujourd’hui est remplacée par une démarche purement plasticienne. A enseigné la photographie à la Parson School of Design, Paris. Participe à « 6ème Ateliers d’Artistes », Paris. Figure dans le « Guide des Ateliers d’artistes à Paris », ed. Alternatives et dans le « Guide des Ateliers d’artistes », ed. Patou.

Christine Pictet intègre peu à peu le geste et la couleur de la peinture abstraite sur des clichés captés au gré de ses voyages, de ses longs séjours à l’étranger ou de sa vie en France, aujourd’hui partagée entre Paris et l’Uzége. Reportages, portraits ou publications témoignent de ce passage d’un état de photographe à un statut de plasticienne. Une telle évolution montre sa personnalité ouverte, habituée au déracinement, favorable au passage entre les générations et les cultures dont elle ne perd jamais les rythmes.

http://www.christine-pictet.com/

 

 

Information complémentaire

Poids 604 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Que vive Montaren…”