Le rocher du diable

Le rocher du diable

15,00 

Au seuil de la mort, le narrateur se souvient de son enfance : un ami racontait qu’il avait failli périr noyé et à cette occasion avait vu défiler des séquences de sa vie. Pour lui une seule image s’impose, la photo d’une poupée aux cheveux arrachés, aux vêtements en lambeaux. L’idée d’un viol ? L’idée du mal ? Puis les souvenirs affluent. Celui du rocher du diable. Celui aussi du jour où la petite bande de copains découvre une culotte de fille dans une bergerie en ruine. Un viol aurait été commis dans la garrigue ! Au village, les soupçons se portent sur les estrangers – l’instituteur, le berger et d’autres récemment installés au village – mais aussi sur Péri qui est presque un estranger puisque ses parents sont venus d’Italie. Le personnage controversé de Péri, inlassable provocateur, met en lumière la sexualité refoulée de toute une population qu’il s’agisse des adultes, hommes et femmes, ou des plus jeunes. Le narrateur est celui qui révèle au lecteur les méandres de la rumeur, il lui fait aussi vivre de l’intérieur le poids de la religion à l’époque et le sentiment de culpabilité qu’elle entretenait. Ce thème de la culpabilité n’est pas le sujet du livre, mais il traverse l’intrigue et participe à son dénouement. « Le diable c’est ce qui te pousse à faire quelque chose que tu ne devrais pas… C’est notre petitesse, notre jalousie, notre désir d’être l’autre !… Pourquoi une telle porosité à l’égard de l’idée de mal ? »

186 pages – ISBN : 979-10-92826-79-1

Description

René  DOMERGUE  est  l’auteur  d’une  douzaine d’ouvrages sur la vie sociale et le parler dans les villages du Midi. Ceci est son premier roman. Cette forme d’écriture lui a permis d’approfondir  certaines pistes qu’il avait ouvertes dans son essai Des Platanes on les entendait cascailler : le commérage, la sexualité, la violence des rapports de pouvoir… Elle lui a  fourni  aussi l’occasion de donner un rôle majeur au parler d’ici dans les  années 50, encore  imprégné de  patois. Attention, chose rare, voilà, un roman qui cascaille !

Informations complémentaires

Poids 318 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le rocher du diable”