Le jour se lève sur l’Erèbe

Le jour se lève sur l’Erèbe

18,00 

Votre roman cubiste m’a fait voyager, outre le continent noir de l’âme humaine, de l’Amérique du sud à la Finlande et ces anglais qui achètent le pétrole de la famille m’ont amené vers les Indes et l’Asie…

Vous savez situer les enjeux au point nodal.

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

Ces grandes questions, sans réponse, les seules qui soient les questions du socle, sous-tendent votre œuvre et en font une œuvre à la Rembrandt, claire-obscure, inachevée dans l’achevé.

Vous donnez envie de vous lire à haute voix tellement cela sonne… Il faut dire que vous avez écrit une composition musicale. Vous connaissez le contrepoint. Votre roman n’est pas linéaire. Il se déroule au même moment dans différents espaces et temps différents. Il faudrait vous lire comme on lit une partition avec, sous les yeux, rassemblées les phrases des divers instruments…

Vous êtes aussi poète car il y a d’admirables poèmes en prose, qui me font parfois penser au chœur des tragédies antiques, ombre parallèle (non euclidienne) de la scène dans la lumière…

Votre roman policier, modèle canonique du roman, avec le roman historique et le roman de famille, a une allure cosmique.

         Jean Svagelski  (1)       Lettre à l’auteur

(1)   Philosophe français. Élève et disciple des philosophes Gaston Bachelard et Georges Canguilhem, il s’inscrit dans la tradition de l’épistémologie française en y apportant un éclairage novateur.

 

 

En stock

Catégorie :

Description

François-Guy Abauzit est l’auteur de nouvelles et de romans, dont « Passage de la louve en pays d’Uzège », souvenirs imaginaires (Lucie Editions). Ses articles, principalement consacrés à la littérature et à la musique, sont publiés dans La NOUVELLE CIGALE UZÉGEOISE, revue littéraire, artistique et scientifique (www.lucie-editions.com).

Informations complémentaires

Poids 262 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le jour se lève sur l’Erèbe”