1943, année grise

1943, année grise

15,00 

Cet ouvrage est une chronique, située au cœur de la Seconde Guerre mondiale, qui décrit mois par mois, cette année 1943. L’année des tournants avec les premières défaites de l’Axe, l’unification de la Résistance intérieure par Jean Moulin, la création du Conseil National de la Résistance, l’instauration du Service du Travail obligatoire… Mais aussi : Année grise, comme l’hypocrisie et la traitrise. Grises, les silhouettes dans les rues avant le couvre-feu, les âmes en peine, les mines des vaincus. Gris, les silences et les non-dits, les uniformes et les véhicules de la Wehrmacht… Année noire aussi. Comme la route de Treblinka, la nourriture des soldats au front, la fureur des troupes en déroute et la misère des populations affamées… Dans ce gris, dans ce noir, beaucoup de rouge ; rouge du sang versé, des brasiers urbains, des oriflammes à la croix gammée, des drapeaux avec faucille et marteau. Trop peu du rouge de la honte. Une touche de jaune, sale et blafard. Jaune de la trahison, des couloirs menant aux cachots, des étoiles en tissu… Et quelques éclats d’or : le silence des justes, le blé mûr et les boucles du petit Prince.

168 pages –  ISBN : 979-10-92826-65-4

Catégorie :

Description

Né le 23 février, 1943, le jour où le pianiste Wladyslaw Szpilman, s’échappait du ghetto de Varsovie, né à Lyon où fut arrêté en juin Jean Moulin, Jean-Pierre MERMET passa les après-midis de son premier été place Morand où Klaus Barbie donna rendez-vous à René Hardy. Il fit ses études au lycée Ampère,… quai Jean Moulin, avant d’enseigner l’anglais à Mâcon où fut arrêtée Berty Albrecht à l’hôtel de Bourgogne.

Informations complémentaires

Poids 218 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “1943, année grise”